ELECTROSENSIBILITE ET INTOLERANCES AUX CEM

EMF



Les sacrifiés des ondes






FULL SIGNAL : un film à voir






L'errance des électrosensibles





Qu'est-ce que l'électrosensibilité et l'EHS?

L'électrosensibilité et son évolution défavorable, l'Hypersensibilité ElectroMagnétique (EHS), est un handicap dans lequel un individu expérimente une multitude de symptômes physiques, comme des maux de tête, des étourdissements ou des vertiges, des palpitations cardiaques inhabituelles, ou de l'insomnie dés qu'il est à proximité de technologies sans fil ou d'appareils électriques.


Un cas célébre dès 2002

Le cas le plus connu est certainement celui de la Norvégienne Gro Harlem Brundtland. Alors directrice de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), celle-ci a révélé son électrosensibilité au public en 2002.


Cette femme d’une soixantaine d’année, personnalité politique de premier plan, plusieurs fois Premier Ministre de son pays et à l’origine du concept de développement durable, était en effet capable de détecter à quelques mètres de distance si un téléphone portable était en communication ou non.

Sensibilité à tout type de CEM

Attention, l'ElectroHyperSensibilité (EHS) comme l'electrosensibilité (ES) peut aussi bien concerner des troubles induits par l'exposition à des sources EM basse fréquence 50 Hz (ampoules fluocompactes, lignes Haute Tension, ...) ou à des sources de radio, télévision, émission d'écran cathodique d'ordinateur.


Des personnes ES et EHS sont donc handicapées par des Champs ElectroMagnétiques (CEM) micro-ondes (hyperfréquences HF) et/ou par des champs à la fois HF et pulsés en extrêmement basses fréquences (ELF) de type téléphonie mobile (téléphone portable, antennes-relais, Wifi, sans fil DECT, Bluetooth...) et/ou par des radiofréquences (RF) (émetteurs TV et radio, écran ordinateur) et/ou par des champs du courant 50 Hz (basses fréquences ELF) qui sont émis par des prises ou des réseaux électriques dans les murs ou dans le sol.

Reconnaissance de la maladie dans le monde

L'EHS est une pathologie reconnue et décrite par l'OMS.

En Suède il s'agit d'un handicap, en Angleterre d'une maladie, mais le lien officiel avec les champs électromagnétiques n'est pas officiellement reconnu !

En revanche le Parlement Européen ainsi que plusieurs villes américaines et canadiennes ont reconnu la réalité physiologique de cette intolérance. C'est également le cas de nombreux médecins dans le monde.

En France, elle était encore récemment ignorée par les pouvoirs publics jusqu'à ce que l'AFSSET évoque clairement son identité.

L'AFSSET et l'EHS !

Dans une lettre en date du 10/01/2007, Mme le docteur en médecine Michèle Froment-Védrine, alors directrice générale de l’AFSSET, reconnaît que l’HSEM, qui tire son origine de « sources environnementales », peut constituer « un problème handicapant pour l’individu touché ».

Dans son rapport sur les ondes électromagnétiques de 2009, l'AFSSET décrit le phénomène de l'EHS mais conclut prudemment :"Depuis 2005, aucun auteur n’a contesté la réalité du vécu des personnes qui attribuent leurs problèmes de santé à une exposition à des ondes radiofréquences. Mais, aucun n’a apporté la preuve d’une relation de causalité entre cette exposition et l’EHS."

L'AFSSET et les ondes !

Rappelons que dans le même rapport, concernant la dangerosité des ondes l'AFSSET déclare subtilement: “On ne peut formellement montrer l’inexistence d’un risque.” Une formule remarquable qui, pour la première fois, laisse planer l’existence d’un doute quant à la dangerosité des ondes.

Le document met en évidence des variations sur les protéines de stress et certaines fonctions cellulaires mais affirme là encore qu’aucune étude ne permet de démontrer un lien direct avec les ondes.

Au cas où, l’AFSSET recommande tout de même d’utiliser un kit main libre, d’investir dans un portable à faible “débit d’absorption spécifique” (DAS), et d’en limiter l’accès aux enfants.

Rappel sur le passé de l'AFFSET (anciennement AFSSE)




Une réalité objective chez l'homme et chez l'animal

De nombreuses études indépendantes et non contestables ont démontré à la fois la réalité de l'électrosensibilité et le lien physiologique et non psychologique avec l'exposition aux champs électromagnétiques.

De fait, la plupart des symptômes sont observés autant sur les hommes que sur les animaux...

Au début de la maladie, les symptômes cessent dès que cesse l'exposition aux CEM.

Symptômes avant-coureurs de la maladie

Chez l'homme particulièrement, on observe : vertiges, maux de tête, troubles de la mémoire et de la concentration, irritabilité, picotements, brûlures, douleurs musculaires et articulaires, pertes de sommeil, éruptions cutanées. Mais les symptômes peuvent varier d'une personne à l'autre...

L'EHS peut se mettre en place sur plusieurs années suite à l'irradiation 24h/24 7jr/7 par des sources comme les compteurs intelligents, les antennes relais, le WiFi, les téléphones portables, les téléphones sans fil (DECT) au domicile ou au bureau, les lignes à hautes tensions, les fréquence intermédiaires (radio, TV, écran d'ordinateurs) et toutes sortes de CEM émis par des appareils électriques.




© Tous droits réservés 2015